La médecine traditionnelle chinoise est décrite chez l'homme et les animaux depuis plusieurs millénaires. De nos jours, elle s'enseigne dans le monde entier et intègre de plus en plus les hôpitaux humains et vétérinaires. Elle offre une approche intéressante et complémentaire à la médecine moderne.

Les diagnostics reposent sur un questionnaire fouillé (anamnèse) et l'observation du sujet. Le praticien palpe, examine la langue, prend les pouls et tient compte de la morphologie, de la posture, de l'alimentation, de l'état émotionnel de son patient. Il recherche une harmonisation globale de l'individu.

Pour effectuer cette harmonisation, ce ré-équilibrage, le praticien dispose de cinq options de traitements. L'acupuncture est la discipline de la médecine traditionnelle chinoise la plus largement connue. Elle se renforce de quatre autres piliers qui sont la moxibustion (action de chauffer), l'alimentation, la phytothérapie (ce qu'on appelle communément les herbes chinoises) et enfin le massage.

Le principe de l'acupuncture est de placer et de manipuler très précisément de fines aiguilles sur des points stratégiques du corps.

 

Environ 250 de ces points permettent de cartographier le corps selon des trajets appelés méridiens. Ils s'organisent dans la surface et l'épaisseur du corps avant de rejoindre ses organes.

 

Selon cette architecture et la logique de la médecine chinoise, il est possible de soulager des maux internes en traitant l'extérieur du corps ou encore de soulager un membre douloureux en traitant un autre membre.

Dans la pratique, les aiguilles sont laissées quelques minutes et procurent un état de relâchement et de détente du corps. Les sensations ressenties peuvent être des fourmillements ou la sensation d'une chaleur qui parcoure une zone précise du corps en relation avec le point et le trajet du méridien traité. Parfois, certains points peuvent être plus sensibles mais la sensation désagréable ne dure pas.

En médecine vétérinaire, l’acupuncture est très utile pour soulager les douleurs d'origine neurologiques, ostéo-articulaires ou viscérales. Elle permet d'accompagner de nombreuses pathologies chroniques  en améliorant la qualité de vie de l'animal (hernie discale, arthrose, maladie inflammatoire de l’intestin...). Elle permet également de renforcer l'immunité et d'aider à évacuer une maladie débutante (respiratoire, cutanée, digestive, urinaire).

Au cabinet Vet&Sens, le Dr David Halloy combine régulièrement l’acupuncture avec d'autres disciplines telles que l'ostéopathie, la physiothérapie et/ou des traitements en phytothérapie de manière à soulager l'animal le plus durablement possible. Ces différentes techniques sont parfaitement complémentaires et permettent de potentialiser les soins.